CONFLIT ET TRIBUNAL DES CONFLITS


CONFLIT ET TRIBUNAL DES CONFLITS
CONFLIT ET TRIBUNAL DES CONFLITS

CONFLIT & TRIBUNAL DES CONFLITS

Le système juridictionnel français repose sur le principe de dualité des ordres de juridiction: l’ordre judiciaire et l’ordre administratif. Cette dualité, institutionnalisée par la conception française de la séparation des pouvoirs, fait que chacun des ordres forme une structure hiérarchisée indépendante de l’autre, respectivement dirigée par la Cour de cassation et le Conseil d’État. Un litige donné peut comporter des éléments d’ambiguïté qui entraînent des divergences d’appréciation, des conflits entre les deux ordres de juridiction dont aucun ne peut soumettre l’autre à son avis. D’où l’institution d’un tribunal des conflits chargé de les résoudre. Mis en place en 1872, le tribunal des conflits a une composition paritaire: quatre de ses membres sont conseillers d’État et les quatre autres conseillers à la Cour de cassation. Le garde des sceaux en assure la présidence formelle, avec pour seule fonction de trancher les débats insolubles résultant d’un partage des voix. La plupart des conflits ont trait à des problèmes de compétence.

Il en est ainsi des conflits positifs qui opposent le juge judiciaire à l’autorité administrative, celle-ci estimant le juge incompétent pour connaître d’un litige à caractère administratif. Il en est ainsi des conflits négatifs qui opposent entre eux les deux ordres de juridiction, chacun déclarant irrecevable la requête présentée, pour la raison qu’elle relèverait de la compétence de l’autre ordre. Pour réduire les risques de conflits, un décret de 1960 permet au Conseil d’État et à la Cour de cassation de saisir préventivement le tribunal des conflits d’une affaire qui pose des «difficultés sérieuses de compétence». Enfin certains conflits sont créés par des jugements contradictoires sur le fond, lorsque chaque ordre de juridiction, saisi séparément des mêmes conclusions relatives aux mêmes faits, refuse d’y faire droit pour des motifs contradictoires.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tribunal des conflits (france) —  Pour les autres articles nationaux, voir Tribunal des conflits. La salle du Tribunal des conflits au Palais Royal …   Wikipédia en Français

  • Tribunal des conflits (Republique centrafricaine) — Tribunal des conflits (République centrafricaine) L article 93 de la Constitution dispose: Il est institué un Tribunal des Conflits, juridiction non permanente. En cas de conflit de compétence entre les juridictions judiciaires et celles de… …   Wikipédia en Français

  • Tribunal des conflits (république centrafricaine) — L article 93 de la Constitution dispose: Il est institué un Tribunal des Conflits, juridiction non permanente. En cas de conflit de compétence entre les juridictions judiciaires et celles de l’ordre administratif, ce conflit est tranché par le… …   Wikipédia en Français

  • Tribunal des conflits (France) — Pour les autres articles nationaux, voir Tribunal des conflits. Tribunal des conflits La salle du Tribunal des conflits au Palais Royal …   Wikipédia en Français

  • Tribunal des conflits — Gerichtssaal des Tribunal des conflits im Palais Royal Das Tribunal des conflits ist ein Gericht des französischen Staates, dessen Aufgabe es ist, Zuständigkeitsfragen zwischen der ordentlichen Gerichtsbarkeit und der Verwaltungsgerichtsbarkeit… …   Deutsch Wikipedia

  • Tribunal des conflits (République centrafricaine) — L article 93 de la Constitution dispose: Il est institué un Tribunal des Conflits, juridiction non permanente. En cas de conflit de compétence entre les juridictions judiciaires et celles de l’ordre administratif, ce conflit est tranché par le… …   Wikipédia en Français

  • Règlement pacifique des conflits —    Droit international public: règlement des conflits internationaux     règlement arbitral : mode de règlement juridique consistant dans le recours des parties à des juges de leur choix chargés de régler le conflit par une décision obligatoire… …   Lexique de Termes Juridiques

  • conflit — [ kɔ̃fli ] n. m. • fin XIIe; bas lat. conflictus « choc » 1 ♦ Vx Lutte, combat. « Le pigeon profita du conflit des voleurs » (La Fontaine). 2 ♦ Mod. Rencontre d éléments, de sentiments contraires, qui s opposent. ⇒ antagonisme, conflagration,… …   Encyclopédie Universelle

  • tribunal — tribunal, aux [ tribynal, o ] n. m. • XVe; « siège d un juge » fin XIIe; mot lat., de tribunus « tribun » 1 ♦ Lieu où l on rend la justice. ⇒ 1. palais (de justice), prétoire . Dans l enceinte du tribunal. La barre, le parquet; le greffe du… …   Encyclopédie Universelle

  • Conflit —    Droit administratif:     conflit positif d attribution : procédure tendant à permettre à l Administration de faire dessaisir par le Tribunal des conflits, le tribunal judiciaire qui, selon elle, aurait été saisir à tort d un litige,… …   Lexique de Termes Juridiques